Vidéo : 5 tendances clés pour 2020

La vidéo est devenue incontournable pour les entreprises qui communiquent sur leur business. A condition de respecter quelques règles. Nos 5 tendances clés pour 2020.

1/Moins de bruit pour le bruit

1 milliard d’heures de vidéos visionnées quotidiennement par les utilisateurs de YouTube ! La vidéo souffre comme tous les supports en vogue de son succès. Résultats, les entreprises se lancent souvent dans la vidéo pour faire comme les autres, y compris pour communiquer des messages qui n’intéressent personne. D’où l’importance de mesurer l’intérêt de communiquer ses messages avec ce support… Concevoir un film de 2 minutes pour développer ce que l’on pourrait dire en 2 phrases est souvent contreproductif. Notre prévision pour 2020 : des vidéos aux contenus plus «journalistiques», privilégiant les infos pertinentes et utiles. Filmer pour ne rien dire, c’est la même chose que parler pour ne rien dire.

2/Le court ne vend pas mieux que le long

La longueur moyenne de la vidéo YouTube de première page est de 14 minutes et 50 secondes, selon Backlinko. Autant dire que les meilleures vidéos sont souvent longues, ce qui ne pose pas de problèmes à ceux qui les regardent… Pour les mêmes raisons liées à l’encombrement, le fameux « faites court » devrait paradoxalement enfin laisser la place à un « faites intéressant ». Car quand c’est intéressant, ce n’est jamais assez long. En 2020, la longueur moyenne d’une vidéo dépendra donc plus que jamais de ce que vous avez à dire… d’intéressant. Bref, il faut parfois savoir prendre le temps de dire les choses, de développer ses arguments. Tous les experts es marketing direct savent bien que le long vend mieux que le court. Et en 2020, ce mantra est plus que jamais d’actualité.

3/Des audiences à maîtriser

« On veut une vidéo pour la mettre sur les réseaux sociaux… ». Quand elles parlent diffusion, les entreprises ont tendance à croire aux miracles, comme s’il suffisait d’ouvrir une chaîne YouTube pour toucher un large public. De fait, simplement diffuser sa vidéo sur son site internet ou sur les réseaux sociaux, sans la « pousser », c’est un peu comme imaginer une très belle annonce presse ou un super spot de pub sans prévoir de budget achat d’espace derrière. Pour être vu, il faut payer. C’est ainsi. Et cela n’a jamais été aussi vrai. D’où l’intérêt de maîtriser ses audiences et de peaufiner ses cibles pour ne pas jeter son argent par les fenêtres.

4/Le retour du testimonial

Qui mieux que vos clients pour parler de vous ? En 2020, le testimonial client est à la vidéo ce que l’avis consommateurs est au e-commerce : incontournable. De fait, vos clients ne choisissent pas toujours les solutions les plus créatives et innovantes mais celles qui comportent le moins de risques. D’où l’intérêt de les conforter dans le choix qu’ils s’apprêtent à faire, de les rassurer. Et pour le faire, rien de tel que le témoignage de quelqu’un qui connait et aime tellement vos produits qu’il est prêt à en parler… en bien. Conclusion : n’oubliez jamais de donner la parole à vos clients.

5/Vive les vrais gens et la vraie vie !

Le succès des vidéos animées en motion design ne se dément pas. Il faut dire que le format est particulièrement adapté pour communiquer certains messages. Inconvénient : les entreprises ont tendance à choisir systématiquement ce format par facilité, parce que leur concurrent « en font », y compris quand elles ont mille choses beaucoup plus intéressantes à montrer. Bref, si le motion design est un outil extraordinaire d’aide à la compréhension de messages complexes, n’oubliez jamais que certaines personnes sont aussi très douées pour cela ! A force de vouloir tout traduire en motion design, l’entreprise prend le risque de se désincarner totalement. Or, chacun sait que ce qui fait sa richesse, ce sont ses collaborateurs. Pourquoi vouloir à tout prix les remplacer par des avatars ? Notre analyse : en 2020, les vidéos qui cartonneront seront celles qui sauront marier intelligemment le motion design avec de vrais gens dans la vraie vie !

Menu