Visioconférences : 7 conseils pour se filmer comme un professionnel de l’image

1/Régler la hauteur

2/Filmez-vous en mode paysage.

3/Appliquez la règle des tiers.

4/Soignez l’arrière-plan.

5/Souriez (quand c’est possible) !

6/Parlez normalement.

7/Séduisez la caméra.

Avec le confinement, la visioconférence façon Zoom, BlueJeans, Facetime, ou Skype est en plein boom. Vos proches ne sont peut-être pas très regardant sur votre façon de vous filmer en interview mais si c’est pour le bureau ou surtout la télévision, il y a quelques règles à respecter. Voilà quelques conseils précieux si vous devez vous filmer ou filmer votre camarade de confinement. Nous n’abordons pas ici le son, même si c’est souvent crucial. Mais sauf à l’avoir anticipé, il est rare que l’on possède un micro pour smartphone à la maison.

1/Réglez la hauteur.

Le cadrage, c’est un métier ! Premier conseil : que vous utilisiez un smartphone ou un PC, débrouillez-vous pour placer l’objectif de votre caméra à la hauteur des yeux ou très légèrement en dessous. Cela vous évitera les plans déformants en plongée ou contre-plongée. Un plan en contre-plongée a tendance à vous donner une forme d’arrogance inutile. A l’inverse, le cadrage en plongée a tendance à vous rabaisser dans l’estime de celui ou celle qui vous regarde. L’idéal est évidemment d’utiliser un petit trépied pour smartphone (entre 10 et 30 euros sur Amazon). Sinon, faites preuve d’ingéniosité pour fixer votre téléphone à la bonne hauteur. Au besoin, scotchez-le en évitant évidemment de recouvrir la caméra.

 

2/Filmez-vous en mode paysage.

Si vous êtes sollicité pour répondre à une interview pour la télévision, vous n’y couperez pas : il faudra positionner votre smartphone en mode paysage (largeur), et non pas portrait (hauteur). A moins que l’on ne vous le demande expressément. Snapchat favorise par exemple les formats en hauteur, Brut les formats carrés.

 

 

3/Appliquez la règle des tiers.

Un professionnel de la vidéo vous cadrera rarement dans le centre de l’écran. D’une manière générale, il règlera son cadrage selon le vieux principe de la règle des tiers, se débrouillant pour positionner votre œil droit au tiers supérieur gauche ou supérieur droit de l’image. Laissez aussi un peu d’espace en haut pour vous permettre de respirer mais n’hésitez pas, sauf à bien soigner l’arrière-plan (lire ci-dessous), à bien remplir l’image, sans se mettre trop près de la caméra. Dois-je regarder l’objectif de la caméra ou légèrement de côté ? La convention veut que lors d’une interview, on regarde son interlocuteur (autrefois, les caméras étaient tellement imposantes que les journalistes se mettaient légèrement de côté, et cette pratique est restée…), mais si vous êtes seul à vous filmer, fixez l’objectif. Ce sera plus efficace pour engager votre audience.


4/Soignez l’arrière-plan.

Rien de pire que de se plaquer contre un mur ou de se planter à côté d’un Kakémono (même s’il y a peu de chance que vous en ayez un à la maison…). Pour réussir votre interview ou auto-interview, laissez le maximum d’espace derrière vous. Cela ajoutera de la profondeur à votre image, du relief, ce qui sera ainsi beaucoup plus joli. Evidemment, si vous êtes chez vous, « nettoyez » derrière vous  tout ce qui peut faire tâche ou distraire le téléspectateur. Evitez une télévision allumée, par exemple, car l’oeil sera d’emblée attiré par son image. En revanche, une lumière tamisée en fond ajoutera une dose de professionnalisme à votre image.


5/Souriez (quand c’est possible) !

Bon, d’accord, le sujet ne s’y prête pas toujours, surtout en ce moment, mais  quelqu’un qui fait la gueule, y compris en période de crise, cela ne fait qu’ajouter de l’anxiété à l’anxiété ! A la télévision, c’est donc un peu sourire obligatoire. Alors, souriez, ne serait-ce que pour dire bonjour.

 

 

6/Parlez normalement.

Sauf à avoir une annonce à faire à la France, inutile de trop monter la voix. Essayez de parler le plus normalement possible, comme si vous racontiez une histoire à un ami dans votre cuisine.

 

7/Séduisez la caméra.

Les pros de la télévision parlent généralement à l’objectif de la caméra comme si c’était une personne à séduire et à convaincre. Plus facile à dire qu’à faire mais avec un peu d’entraînement, cela vient, comme le sourire, très naturellement.

Par François Kermoal

Menu